Aravinda ou l’écho de soi

5 Impasse des Vignes-
La Boudinière
60510 Oroër

Appelez-nous au numéro
06.21.94.12.01

Spécialiste de la médecine énergétique chinoise, Angélique Thomas vous accueille à Oroër pour toutes vos sessions thérapeutiques.

Astuce d’intersaison
Astuces d’inter-saison
Publiée le jeudi 05 janvier
C

omme expliqué précédemment, l’intersaison correspond à la période de 18 jours entre chaque nouvelle saison. Cette transition nous permet donc, grâce au Reiki, mais également à la médecine chinoise, de pouvoir préparer correctement notre corps à la traversée des saisons, car chacune d’elle apporte son lot de désagréments.

Cette intersaison correspond à notre organe Rate.

La Rate est un organe essentiel de notre corps, et on l’oublie trop souvent en Occident.

En effet, cette demoiselle joue un rôle majeur au sein du système immunitaire, c’est d’ailleurs pour cette raison qu’elle augmente parfois de volume dans certains types d’infections ou maladies. 

La rate a aussi une fonction de « purification » du sang en éliminant les globules rouges déficients, et stocke également les plaquettes.

Tout cela nous amène donc à comprendre pourquoi, en Orient, on prend grand soin de cet organe. Énergétiquement, il est conseillé de renforcer sa rate durant ces inter-saisons car une fois forte et saine, elle affrontera sans difficultés la saison a traverser.


En énergétique chinoise, la rate est également liée à la digestion puisqu’elle est reliée à l’Estomac. Il faut donc veiller à ce que l’on ingère bien.

En effet, en règle générale, notre belle machine corporelle réclame, en fonction de ses besoins, les aliments à ingérer, excepté la rate qui ne réclame que ce qui lui fait du "mal" (entre autres, gras et sucre).

Comme la Rate est reliée à l’élément Terre, il est facile de comprendre pourquoi nous pouvons « dévisser » facilement, cogiter et basculer dans le "non juste" si nous ne sommes pas ancrés, si nous ne sommes pas relié à la terre.

Il faut avouer que c’est chose difficile en ces temps où on nous vend la superficialité comme seul remède à l’ennui, ou encore l’excès et l’abondance comme aboutissement du bonheur… 

Mais les personnes se rendent bien compte que, même si elles ne mettent pas de mots précis sur ce qui leur semble faux, cela ne les rend pas moins « bancales » en réalité.

Ancrons nous à l’aide d’une rate forte et équilibrée.

Comme nous l’avons vu plus haut, la rate est de première importance puisque son rôle principal est de transformer les aliments que nous mangeons pour produire de l’énergie (Qi) et du sang, et ainsi soutenir toutes les fonctions physiques et mentales de l’organisme.

La diététique chinoise recommande de manger local et de saison.

La rate est associée à la saveur douce, les aliments qui la tonifient sont donc des aliments "doux".

Il est important de bien connaitre les aliments qui lèsent la rate pour les éviter, ou les supprimer, de son alimentation, si la rate est faible : éviter les produits laitiers, les crudités et aliments crus de façon générale, la friture, le sucre raffiné, les aliments froids, les boissons froides, les glaces …

Attention à ne pas basculer dans l’excès inverse : l’alimentation doit être équilibrée entre les 5 saveurs (doux, piquant, amer, salé et acide).

C’est souvent le non équilibre de ces saveurs qui amène la problématique.

 


Les aliments qui tonifient la rate :

- Céréales
Avoine, blé, mais, millet, orge, riz, riz blanc à long grain, riz glutineux, sarrasin

- Légumes
Aubergine, betterave, brocoli, carotte, céleri, champignon de couche, champignon noir parfumé, châtaigne d’eau, chou, chou-fleur, ciboule, citrouille, concombre (séché), courge d’hiver, lotus (rhizome cuit), navet, oignon, panais, patate douce, persil, pleurote, poireau, pomme de terre, radis oriental (cuit)

- Légumineuses
Arachide, haricot azuki, haricot mungo, haricot noir, haricot rouge, haricot de soja, haricot soja noir, lentille, luzerne (germe), pois, pois chiche, tofu

- Fruits
Ananas, banane, cerise, coing, datte, figue, fraise, framboise, jujube, kaki, litchi, longane, mandarine, mangue, melon, mûre, orange, papaye, pastèque, pêche, poire, pomélo, pomme, raisin, tomate

Noix et graine
Châtaigne, citrouille, pignon, sésame blanc et noir, tournesol

Produits animaux
Agneau (rognon), beurre, bœuf (chair, estomac, foie), lait de brebis, lait de chèvre, chèvre/bouc (rognon), fromage, jambon, lapin (chair, foie), mouton (rognon), porc

Volailles
Caille, canard, œuf de cane, dinde, faisan, oie, œufs de poule, poulet (chair, foie)

Produits d’eau douce et d’eau salée
Agar-agar, algue bleue, anchois, anguille, carpe, concombre de mer, crevette d’eau douce, crevette de mer, escargot, estrugeon, grenouille, langouste, maquereau, pétoncle chair, pieuvre, requin, sardine, saumon, sole, spiruline, thon, truite

Condiments
Anis (graine), basilic (feuille), cardamone (graine), clou de girofle, curcuma (rhizome), fenouil (graine), gingembre (rhizome), muscade, poivre blanc, thym (feuille).

Divers
Café, menthe des champs, menthe poivrée, menthe verte, miel, orge (malt), sésame (huile), soja (huile), thé vert.

Comme nous sommes plein de bonne volonté mais que nous restons des humains, un coup de pouce n’est pas négligeable.

Dans ce cas, nous pouvons appeler à le rescousse les HUILES ESSENTIELLES.

Pour l’ancrage, il y a le VETIVER : vous mettez deux gouttes dans une huile végétale et l'appliquez sous la plante des pieds… Durant un cycle de 21 jours si possible (interdite aux femmes enceintes et allaitantes, enfants de - 5ans. L’huile de Vetiver ne s’avale pas et ne s’utilise qu’en usage externe et en olfaction).